La photographie est ma passion

Je m'appelle Artem. Comme beaucoup d'autres ici présents, j'ai besoin d'aide financière. Je n'ai pas besoin d'acheter une voiture, rembourser un prêt, payer pour le logement, etc. (J'ai une autre raison que je vais expliquer ci-dessous, j'aime la photographie première rencontre a commencé dans la petite enfance - .. Je comprends, puis, avec l'aide du pape, bien sûr, a récolté sa fet.

Première propre appareil photo, changement de 8 m, je l'ai acheté après le bien. réprimander pour ce que je secrètement pris petit stock de mon père Zenit eT et presque complètement ruiné mon père de film. a partir de 4 bobines se sont avérés seulement deux image claire, digne d'attention.

Puis mon père a acheté mon changement et a commencé à dire ce qu'il savait lui-même. Je voulais vraiment aller au cercle photo, mais ... en outre effondrement ovale de l'Union, la fermeture des clubs (le plus proche fotokruzhok était loin et a été payé), la prospérité du développement de film instantané et de l'impression (que tous les ports ...).

Les « écoliers » manquants réactifs préférés films b / w supplanté la couleur « Kodak » favori (je ne sais pas comment son travail et d'étude il n'y avait personne). donc, mon passe-temps bloqué les réalités de la vie. Après de nombreuses années dans l'une des journées ensoleillées que nous avons eu avec l'équipe sur le toit des immeubles de grande hauteur pour dîner, le déjeuner je ne ai pas ...

Je contemplais le ciel azur avec des lambeaux de nuages, je planait parmi eux, je suis fasciné al ville en bas, et je me suis souvenu du « changement » ... Cette sortie sur le toit du verdict rendu mon salaire, que je tiré sur mon premier appareil photo numérique «Pentax E20». C'était un porte-savon, mais très bien.

Puisque à ce moment-là le travail occupait 90% du temps libre, je n'ai presque pas pris de photos. Après quelques années de plus, je suis allé accidentellement au magasin d'électronique et l'ai vu - le Nikon D5100. Puis, devant ses yeux ont balayé ces premières années d'adolescence, les magazines « Photographie » 80Y pour l'année, avec le rêve de notre père de Nikon ....

Oubliant tout le reste, raspalonny a longtemps vécu en moi une passion pour la photographie, je gratté du sac tout ce qui était, eu un peu de crédit et l'a acheté. Les deux premières années j'ai surtout photographié la famille, puis en mode automatique, mais j'ai ensuite corrigé la position "M" et éteint l'autofocus.

Et à partir du printemps 14 je ne me suis pas séparé de Lui, et même alors le travail m'a permis de faire beaucoup de photographie. Je suis arrivé aux installations à six heures, et même à cinq heures du matin et avant le début de la journée de travail, je pouvais grimper autant que je le voulais.

En 15e année, j'ai eu un accident et perdu mes moyens de transport, ce qui a quelque peu réduit le nombre de photos ... La photographie est ma passion. Je veux aller de l'avant, mais c'est un plaisir coûteux, que je veux voir comme une question de ma vie. Et pour cela, il n'y a pas assez de financement.

Il est peu probable que quelqu'un me finance entièrement en tant que photographe, il est tout à fait possible que cela n'apporte pas de revenu matériel - seulement une satisfaction morale. Mais peut-être que quelqu'un est en mesure d'aider à l'achat d'équipement d'un niveau plus élevé que moi maintenant: appareil photo, l'objectif, le trépied flash et d'autres choses importantes. Le prix de l'émission est d'environ 300 tonnes. Mes œuvres peuvent être consultés ici https://500px.com/artemn Portefeuille Yandex - 4100160677857